· 

Les bases pour commencer le tarot

Article mis à jour le 01/02/2021.

 

Autrice du Cahier Spiritual'été "Le Tarot", publié chez Alliance Magique en 2020, j'ai à coeur de rendre le tarot accessible à tous et toutes. 

Comment apprendre le tarot simplement ? Comment tirer les cartes efficacement et ce dès le début de votre pratique ? Je réponds à ces questions lors des ateliers que je donne mais également dans le cahier.

 

Dans cet article, je vous aide à dégommer les peurs qui peuvent être liées à la pratique du tarot divinatoire, ou de développement personnel.

 

"J'ai peur"

Si vous êtes dans une énergie de peur, reposez tout de suite votre tarot. Si vous êtes persuadée que le tarot à de sombres pouvoirs et que le tirer vous attirera le mal, reposez-le. Si vous avez l'habitude de vous tirer les cartes mais que pour cette question précise, vous avez peur, reposez votre jeu. Si vous êtes dans une énergie de peur, rien de fou ne va se passer. Mais vous, vous allez tout interpréter en fonction de votre peur, et clairement ce n'est pas agréable, donc revenez plus tard. Si vraiment vous avez peur du tarot en soi, une question me taraude : pourquoi vouloir tirer les cartes ? Je reçois énormément de questions de gens qui ont peur du tarot et le voient comme un outil pouvant attirer le mal sur eux et pourtant veulent apprendre. Soyez claire avec pourquoi vous faites quelque chose.

 

"Je peux attraper une entité ?"

Certaines personnes pensent que les réponses du tarot viennent d'entités extérieures à vous et qu'en plus ces entités peuvent vous vouloir du mal.

 

Tout d'abord, qu'appelle-t-on une entité et est-elle forcément maléfique ?

Pour moi, il faut sortir des schémas inculqués par les films d'horreurs. Les entités ne vous veulent pas forcément de mal, parfois ce sont de simples esprits de maison ou encore quelqu'un en visite. Nous sommes entourés d'entités, même si nous ne les voyons pas, et elles ne sont pas forcément mauvaises, et il y a fort à parier qu'elles s'intéressent peu finalement à nos tirages de tarot. 

 

Peut-on attraper une entité en tirant les cartes ?

Quand on tire les cartes, on se met dans une condition particulière, qui peut être proche de l'état d'hypnose. On s'apprête à aller voir du côté de l'invisible, et donc on se rend plus vulnérable. Donc, à mon sens, il est possible - si vous ne faites pas ce qu'il faut - de ne pas garder avec vous ce qui ne vous appartient pas. Mais pas forcément des entités ! Cela peut tout simplement être l'énergie de la personne pour qui vous tirer les cartes, et si c'est une entité, elle n'est pas forcément mauvaise (bien qu'elle ne doive pas rester avec vous). Nous ne sommes pas dans un film.

Cependant, si vous êtes persuadée que vous allez "attraper" quelque chose, l'effet de persuasion sera sûrement très efficace. Encore une fois, ne faites rien si vous avez peur, cela ne sera productif pour personne.

 

Mais d'où viennent les réponses ?

Ensuite, les réponses viennent... De vous, de votre intuition, et c'est vous (ou le tarologue) qui les interprétez... C'est la façon dont vous entrez en interaction avec la carte qui apportent des réponses.

 

"Dois-je me protéger ? Me purifier après ?"

Oui, et oui, surtout si vous tirez les cartes pour quelqu'un d'autre. Encore une fois, la protection ne veut pas dire que vous vous exposer de base à quelque chose de maléfique, mais tout simplement que vous voulez préserver votre capital énergétique à VOUS. Vous purifiez vous lave énergétiquement des résidus émotionnels et spirituels qui ne vous appartiennent pas.

 

"Est-ce que le tarot est dangereux ?"

Non... et oui ? Le tarot en soi est un jeu de cartes, imprimé sur du carton, avec de l'encre, et à part se couper les doigts avec les fines feuilles du livret, je ne vois pas le danger. 

En revanche, quand on est tarologue, professionnelle ou amatrice, il faut admettre que l'on a une responsabilité : celle de guider les gens au mieux. Et parfois, ça veut dire refuser de faire un tirage ou rediriger la personne vers un professionnel dont elle aurait plus besoin (médecin, avocat, etc.)

Le tarot doit toujours être utilisé dans une perspective d'autonomisation du consultant.

Le tarot n'est pas une science exacte, toutes les pratiques ne sont que des croyances. L'important : vous sentir bien.

Ce n'est pas l'outil qui est dangereux, mais la manière dont vous choisissez de l'utiliser est très importante. 

 


Pour aller plus loin

Débuter avec le tarot

Apprendre le tarot


Interview chez le AA club - radio les enfants du rhône